La Coupe du Monde en direct avec Sudinfo.be

Les dernières nouvelles de la Coupe du Monde avec Sudinfo.be

    Titulaire à plus de 45 ans, l’Égyptien Essam Al-Hadary rentre dans l’histoire

     

     

    Le gardien égyptien Essam Al-Hadary va inscrire son nom dans les livres d’histoire du football. Lundi à Volgograd (16h), il défendra les cages de son pays contre l’Arabie saoudite et deviendra, à 45 ans 5 mois et 10 jours, le joueur le plus âgé à disputer un match en phase finale de Coupe du monde. L’homme aux 158 sélections, avant le coup d’envoi de la partie, va détrôner un autre gardien, le Colombien Faryd Mondragon.

     

    Malgré quatre CAN à son palmarès (1998, 2006, 2008, 2010) et plus d’une vingtaine de trophées décrochés sur le continent africain, le «Pharaon» n’a jamais pu disputer le plus grand tournoi de la planète, compétition qui se refusait à l’Égypte depuis 1990.

    Les tirages au sort éventuels effectués dans les stades de Moscou juste après les matches

     

     

    La procédure au sujet des éventuels tirages au sort qui devraient être effectués afin de déterminer, dans un même groupe, l’ordre des équipes qualifiées pour les huitièmes de finale du Mondial 2018 de football est connue. Les tirages seront effectués peu de temps après les rencontres aux stades Loujniki ou du Spartak de Moscou, quel que soit les villes où les matchs ont été joués.

     

    La FIFA a déclaré lundi que de tels tirages étaient encore possibles dans sept des huit groupes. Seul le groupe A avec la Russie et l’Uruguay ne peut pas en être l’objet Le tirage au sort est le dernier moyen pour départager deux, trois ou quatre équipes qui seraient à égalité de points, de différence de buts, de buts marqués, dans leur face à face et au classement fair-play (nombre de cartes jaunes/rouges).

     

    La Belgique est très concernée par le sujet. Bien qu’assurés de jouer les huitièmes de finale, les Diables Rouges sont pratiquement à égalité parfaite avec l’Angleterre avant leur duel ce jeudi soir à Kaliningrad (20h00). Les deux équipes possèdent 6 points, ont une différence de buts de +6, ont marqué 8 buts. Si Angleterre-Belgique se termine sur un score de parité, ce sera le classement du fair-play qui sera examiné. Après deux rencontres, l’Angleterre a écopé de deux bristols jaunes contre trois à la Belgique. Ce sont donc pour l’heure les Anglais qui débuteront le match de jeudi en première position du groupe.

    Coupe du monde: les spectateurs d’Uruguay-Russie recevront de l’eau vu les fortes chaleurs

     

    Les spectateurs de la Samara Arena lors de la rencontre de ce lundi (16h) entre l’Uruguay et la Russie, décisive pour la première place du groupe A de la Coupe du monde 2018 de football, recevront gratuitement des bouteilles d’eau, conformément aux recommandations des autorités locales.

     

    De fortes chaleurs sont prévues cette semaine à Samara, où le thermomètre devrait grimper jusqu’à 35 degrés en ce début de semaine. Au regard de l’actuelle vague de chaleur qui sévit dans la région, les autorités de la ville de Samara ont conseillé aux supporters d’éviter les consommations excessives d’alcool et de veiller à bien s’hydrater en eau.

    L’Allemand Mats Hummels apte contre la Corée du Sud

     

     

    Le défenseur central allemand Mats Hummels a récupéré de ses douleurs cervicales et sera apte à jouer mercredi contre la Corée du Sud, a annoncé lundi l’entraîneur adjoint Marcus Sorg au camp de base des Allemands de Vatutinki, près de Moscou.

     

    L’Allemagne est assurée d’une qualification pour les quarts de finale si elle bat la Corée du Sud par au moins deux buts d’écart à Kazan. Si elle n’y parvient pas, son destin dépendra du résultat de l’autre match de la poule F, Mexique-Suède. «Mats Hummels s’entraîne tout à fait normalement et est en état de jouer, il sera à la disposition de l’équipe mercredi», a indiqué Sorg. Sauf surprise, Hummels retrouvera donc sa place en défense centrale, toutefois sans son compère de la charnière du Bayern Munich Jérôme Boateng, suspendu après son exclusion samedi contre la Suède (deux cartons jaunes).

    Les 5 buts belges contre la Tunisie suivis par plus d’un million de personnes sur la RTBF

     

     

    L’épopée belge en Russie a permis à la RTBF de décrocher un nouveau record d’audience, le duel Belgique-Tunisie lors de la Coupe du monde de football ayant été suivi par plus d’un million de personnes sur la Une samedi, pour une part d’audience (PDA) de 89,6%, indique la télévision du service public lundi. Il s’agit de la meilleure part d’audience depuis le début de l’audimétrie en 1997, se réjouit l’entreprise.

     

    La Belgique a obtenu sa qualification pour la suite de la compétition mondiale en battant la Tunisie 5-2 samedi après-midi. Les buts de Romelu Lukaku, Eden Hazard et Michy Batshuayi ont été suivis par 1.298.636 téléspectateurs sur la Une (89,6% de PDA). Ce qui permet à la RTBF de dépasser le record établi lundi dernier, lors du premier match de la Belgique dans cette Coupe du monde, qui avait obtenu une PDA de 87,9%.

    Victime d’un traumatisme crânien, Farfan se porte mieux: il regardera le dernier match du Pérou depuis l’hôpital

     

    Emmené à l’hôpital suite à un choc avec un équipier samedi à l’entraînement, le Péruvien Jefferson Farfan devra suivre le match du Pérou mardi contre l’Australie depuis sa chambre d’hôpital.

     

     

    «J’aurais tout fait pour être avec mes amis sur le terrain mais je dois rester ici», déclaré le joueur de 33 ans, toujours en observation. Le Pérou préparait son troisième match du groupe C sur le terrain du Dinamo Moscou quand Farfan a heurté un équipier tête contre tête. Victime d’un traumatisme cranien, l’attaquant du Lokomotiv Moscou a perdu connaissance et a directement été emmené à l’hôpital le plus proche où il a retrouvé ses esprits.

    Coupe du monde: la France et le Danemark vont se jouer la première place du groupe C

     

    Pour les Danois, un point est nécessaire pour assurer leur ticket pour les huitièmes. Dans le même temps, l’Australie (1 pt) défiera à Sotchi le Pérou, déjà éliminé, et tentera d’inverser la tendance.

     

    La France a battu l’Australie 2-1 et le Pérou 1-0, deux résultats serrés mais toutefois suffisants pour assurer sa qualification dans un groupe composé de trois nations qualifiées via les barrages. Selon la presse française, Didier Deschamps devrait effectuer pas moins de six changements pour affronter les Danois afin de prévenir à de petites inquiétudes physiques et donner du temps de jeu à certains joueurs.

     

    De son côté, la phalange d’Åge Hareide est en ballotage favorable avec 4 points et une différence de buts positive (+1). Une défaite des Danois combinée à une victoire de l’Australie (1 pt) par au moins deux buts d’écart contre le Pérou empêcherait l’équipe emmenée par Christian Eriksen de retrouver, seize ans après, les huitièmes de finale. Le Pérou, de retour au Mondial pour la première fois depuis 1982, aura à cœur de terminer sa compétition sur une note positive.

    Après le repos, les choses sérieuses reprennent pour les Diables

     

    Les Diables rouges nous ont laissés sur un sentiment de fierté, samedi après-midi, après la superbe victoire contre la Tunisie (5-2). Depuis, les joueurs profitent de leurs proches, venus spécialement à Moscou pour les voir. Si certains ont profité de la journée de dimanche pour découvrir les charmes de la ville de Moscou, d’autres se sont ressourcés en famille.

     

    Mais, ce lundi, les Belges vont regagner le chemin des terrains. Roberto Martinez a prévu un entraînement à 15h30 au complexe de Dedovsk pour préparer la rencontre face à l’Angleterre. Après la séance, Jan Vertonghen et Leander Dendoncker se présenteront en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes.

    Lewandowski tacle ses équipiers après l’élimination de la Pologne

     

    C’est une petite surprise qui s’est abattue hier soir sur la Coupe du monde 2018 en Russie. La Pologne était annoncée comme l’un des principaux outsiders de ce Mondial. Mais, la nation de Robert Lewandowski a déjà pris la porte suite à la défaite contre la Colombie.

     

    Après la rencontre, le joueur du Bayern Munich s’en est pris à ses propres coéquipiers. «On ne gagne pas un match de Coupe du monde tout seul», a-t-il indiqué. Avant de poursuivre son raisonnement: «Il faut voir les choses en face. Nous manquons de solutions, de qualités techniques. Après nous nous sommes battus avec nos armes. Il y a beaucoup de choses qui n’ont pas fonctionné dans ce Mondial et pas seulement aujourd’hui. Je n’ai rien pu faire, on ne gagne pas un match de Coupe du monde tout seul, nous avions besoins de talents et nous en avons manqué.»

    La Corée du Sud sans son capitaine Ki contre l’Allemagne

     

     

    Tae-Yong Shin, le coach de la Corée du Sud, a confirmé dimanche qu’il ne pourra pas compter sur son capitaine Ki Sung-yueng (29 ans) lors du troisième match du Groupe F mercredi (16 heures) à Kazan contre l’Allemagne.

     

    Le milieu de Swansea City s’est en effet blessé au mollet samedi lors du match perdu 1-2 contre le Mexique.

    Le coach du Sénégal Allou Cissé: «Nous n’a pas profité de notre force physique"

     

    Lors de son deuxième match du groupe H contre le Japon, le Sénégal a mené deux fois à la marque avant de concéder le partage (2-2). Selon le coach Aliou Cissé, son équipe n’a pas réussi à utiliser pleinement sa force physique.

     

    «Bien sûr que nous sommes déçus», a-t-il avoué en conférence de presse. «Mais nous n’avons pas vu un grand Sénégal par rapport au match contre la Pologne (2-1).

     

    "Honnêtement, on n’a pas été très bons. Ce qui me dérange c’est le but gag qu’on a pris dans cette rencontre. Maintenant, comme il y a trois matches, il faut se concentrer sur notre prochain duel contre la Colombie (jeudi à Samara, ndlr). Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes. Un joueur comme Sadio Mané génère beaucoup d’attentes et est sous les projecteurs. Il peut faire mieux, mais il a déjà été meilleur aujourd’hui que contre la Pologne, et il devra l’être encore davantage contre la Colombie".

    Coupe du monde: la sélection suédoise et Jimmy Durmaz lancent un message contre le racisme

     

    Après la rafale de menaces et d’injures racistes reçue hier soir pour avoir commis la faute qui a offert le coup franc victorieux aux Allemands contre la Suède, Jimmy Durmaz a tenu un discours anti-racisme, ce dimanche.

     

    La nuit n’a pas dû être facile pour les joueurs suédois, après la défaite dans les derniers instants contre l’Allemagne, samedi soir (2-1), surtout pour Jimmy Durmaz. L’attaquant s’est rendu coupable de la faute qui a amené le but fatal de Toni Kroos et il a ensuite été la cible de très nombreuses insultes et menaces. Certaines sont explicitement racistes envers Durmaz qui a des origines turques.

     

    Du coup, lui et la sélection suédoise ont tenu à envoyé un signal fort. Le joueur s’est tenu face à la presse, devant le terrain d’entraînement, et ses équipiers dans son dos, pour lire un discours sur son téléphone.

     

    « Je suis suédois, je porte ce maillot avec fierté. Être critiqué fait partie de la vie de sportif, cela on doit l'accepter. Mais qu'on me donne des noms (racistes), me qualifie de terroriste et qu'on menace ma famille de mort n'est pas acceptable. En même temps, je voudrais remercier tous les gens qui m'ont montré de l'amour et de la chaleur. Nous sommes la Suède, nous sommes unis, n'est-ce pas les mecs? », a-t-il déclare avant que le reste de l’équipe ne crie tous ensemble: « Fuck le racisme ».

    La FIFA déclenche toute une série de procédures disciplinaires

     

    Plusieurs procédures disciplinaires ont été ouvertes dimanche par la FIFA. Elles visent le coach de la Serbie et le président de fédération serbe, un joueur suisse et deux membres du staff de l’Allemagne.

     

    «Nous avons été volés», a lancé Mladen Krstajic, en colère après une situation litigieuse en seconde période, où son buteur Aleksandar Mitrovic a été ceinturé puis plaqué au sol par deux défenseurs suisses dans la surface de réparation vendredi. Le sélectionneur serbe estimait que l’arbitre allemand Felix Brych devait être «envoyé à La Haye» pour y être «jugé», en référence au tribunal pénal international jugeant les crimes de guerre de l’ex-Yougoslavie. La FIFA, qui a ouvert une enquête préliminaire, est passée à l’étape suivante dimanche.

     

    Le match Suisse-Serbie a été pollué par les dérapages. Les buteurs suisses Granit Xhaka, né en Suisse de famille kosovare, et Xherdan Shaqiri, né au Kosovo, une ancienne province serbe majoritairement albanaise, avaient mimé des deux mains l’aigle du drapeau albanais, un geste considéré en Serbie comme un symbole de défiance. La FIFA, qui interdit tout message politique, avait ouvert samedi une procédure disciplinaire contre les deux joueurs suisses. Et la fédération mondiale a fait de même dimanche pour un autre Suisse Stephan Lichtsteiner, pour une célébration de but similaire.

    Coupe du monde: les Iraniennes pourront également aller au stade voir le match contre le Portugal

     

    Les femmes iraniennes ont, pour la première fois depuis 1981, pu pénétrer dans un stade de football pour regarder sur écran géant la rencontre entre l’Espagne et l’Iran (1-0). Le directeur du stade Azadi de Téhéran, Nasser Mahmudifard, a annoncé dimanche que ce sera encore le cas pour le dernier match de poule lundi contre le Portugal.

    Mercredi dernier matin, le Conseil provincial de Téhéran a autorisé, pour la première fois, la présence des familles pour la retransmission du match Iran-Espagne. Si les policiers ont d’abord empêché les femmes d’entrer, elles ont finalement pu accéder au stade et regarder la rencontre.

    En République islamique d’Iran, les femmes n’ont pas le droit d’aller au stade voir des hommes jouer au football. Certaines bravent l’interdiction en se travestissant à l’aide de perruques ou de barbes ou moustaches postiches. Quand ils s’agit de football féminin, seules les femmes ont le droit d’assister aux rencontres.

    Cela fait des années que le mouvement « OpenStadiums » lutte contre cette interdiction et a manifesté au sein du stade de Saint-Pétersbourg lors du premier match de la Coupe du monde. « Laissez les Iraniennes entrer dans leurs stades », pouvait-on lire sur les banderoles déployées.

    L’Iran, qui ne compte qu’un point de retard sur l’Espagne et le Portugal, a encore une chance de se qualifier pour les huitièmes de finale.

     
     

    L’équipe nationale allemande s’excuse après les incidents contre la Suède: «C’était une réaction trop émotionnelle»

     

    L’équipe d’Allemagne s’est excusée auprès des Suédois après les incidents survenus en fin de match samedi soir à Sotchi, lorsque des membres du staff allemand ont jubilé un peu trop sous le nez des Suédois après le but vainqueur dans le temps additionnel.

     

    «C’était un match plein d’émotion. À la fin, l’une ou l’autre des réactions ou des gestes de notre staff envers le banc suédois était trop émotionnel. Ce n’est pas notre façon de faire», a écrit la Mannschaft sur son compte Twitter, en concluant son message par «Ursäkta!» (Pardon en suédois).

     

    Coupe du monde: Rudy opéré au nez après son coup de crampons lors d'Allemagne-Suède

     

    Blessé au nez après un coup de crampons involontaire de Toivonen pendant Allemagne-Suède, samedi soir, Sebastian Rudy a été opéré.

     

    Malgré la victoire de l’Allemagne, hier, ça n’a pas été une très bonne soirée pour Rudy. Le joueur de la Mannschaft avait dû sortir après une demi-heure à cause de son nez, en sang à la suite d’un violent contact avec la semelle de Toivonen.

     

    Le compte Twitter de la sélection allemande a communiqué ce dimanche que le principal intéressé subirait une opération aujourd’hui, son nez étant bien cassé.

    « J’ai actuellement des difficultés à respirer mais je n’ai plus mal du tout », a déclaré celui qui devrait porter un masque pour protéger son visage. « J’espère pouvoir être de retour mercredi. »

    Gareth Southgate ravi de la victoire mais regrette le but panaméen

     

     

    «Je suis vraiment très content de cette performance, de la manière dont nous avons joué pendant plus d’une demi-heure», a dit Gareth Southgate en conférence de presse après la victoire des siens dimanche contre le Panama (6-1) lors de la deuxième journée du groupe G. Les Anglais sont, comme les Belges, assurés de disputer les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

     

    «C’est une victoire différente de celle de la première journée (succès 2-1 contre la Tunisie, NDLR) où nous avions dû faire preuve de résilience. Notre succès d’aujourd’hui (dimanche, NDLR) démontre d’autres qualités. En début de rencontre, il a fallu trouver les espaces dans une équipe du Panama disposée en 6-3-1.»

     

    Toutefois, Southgate a regretté le goal inscrit par les Panaméens en fin de match. «Nous avons discuté à la mi-temps de l’importance de la différence de buts et ce goal encaissé nous fait perdre la tête du groupe. Nous avons manqué cette petite opportunité. Il est toutefois compliqué de critiquer mes joueurs après une telle performance. Il faut profiter de cette victoire et de la qualification car ce n’est jamais facile en Coupe du monde.»

    Le Marocain Ait Bennasser, blessé au genou, a quitté la Russie à la demande de l’AS Monaco
     

     

    Le milieu de terrain marocain Youssef Ait Bennasser, qui s’était blessé à l’entraînement mardi dernier, la veille du match contre le Portugal (0-1) à Moscou, a quitté la Russie «pour faire des examens complémentaires» à la demande de son club, l’AS Monaco, a annoncé dimanche son sélectionneur Hervé Renard.

     

    «Il a fait des examens, une IRM. Comme il était en incapacité de terminer la compétition, son club, l’AS Monaco, lui a demandé de rentrer pour faire des examens complémentaires, en espérant que la blessure ne soit pas trop grave», a-t-il déclaré.

    Romelu Lukaku rassure sur la gravité de sa blessure: «Rien de grave»

     

    On joue la 32e minute du match et Romelu Lukaku sort de sa propre initiative du terrain pour rejoindre le staff médical belge. Assis sur l’herbe, il désigne sa cheville droite et se fait soigner, avant de remonter sur la pelouse. Remplacé à l’heure de jeu, le recordman de buts inscrits pour les Diables rouges a suscité de nombreuses craintes gonflées par Roberto Martinez en conférence de presse : « Les ligaments externes sont peut-être touchés, on verra dans les prochains jours comment ça évolue…  » Le principal intéresse s’est pourtant montré bien plus rassurant en zone mixte, assurant que son coup reçu «  n’était pas grave  ». Eden Hazard (mollet) et Dries Mertens (cheville) doivent aussi jongler avec des petits bobos. La qualification étant déjà acquise, il est probable de voir le coach catalan modifier sa ligne d’attaque contre les Anglais.

    Les Diables rouges qualifiés pour les huitièmes de finale, mais la première place se joue aux cartes

     

    Grâce au succès de la Belgique, ce samedi, face à la Tunisie (5-2), les Diables étaient qualifiées à 99% pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018. Le dernier pourcent a été validé, ce dimanche, grâce à la victoire de l’Angleterre contre le Panama (6-1). La Belgique et l’Angleterre sont les cinquièmes et sixièmes nations du Mondial à avoir composté leur place pour la phase finale. Après la Russie, l’Uruguay, la France et la Croatie…

     

    Ce jeudi (20h00), les Diables rouges et les Three Lions s’affronteront à Kaliningrad pour ce qui sera la finale de ce groupe G. Avec 6 points au compteur, les deux équipes peuvent encore terminer première ou deuxième de leur poule. Cette rencontre sera primordiale pour déterminer le futur adversaire de la Belgique au tour suivant (1er du groupe H ou 2e du groupe H). Pour le moment, les Three Lions (+6) et la Belgique sont à égalité à la différence de buts (+6). Mais l’Angleterre a la préséance au niveau du fair-play (2 cartes jaunes contre 3 pour la Belgique). Tout reste donc à faire pour la première place…

    Capitaine du Nigeria, John Obi Mikel devrait jouer malgré une fracture de la main

     

     

    Capitaine du Nigeria, John Obi Mikel devrait pouvoir tenir sa place contre l’Argentine malgré une fracture d’un os de la main, mardi lors du match de la troisième journée du groupe D. Le sélectionneur allemand des Super Eagles Gernot Rohr l’a annoncé dimanche.

     

    John Obi Mikel, 31 ans, a été blessé dans le temps additionnel de la victoire des siens contre l’Islande (2-0) vendredi. Le joueur du Tianjin Teda pourrait jouer avec une protection, a expliqué Rohr dans une vidéo publiée dimanche par la Fédération nigériane de football (NFF).

    Guillermo Ochoa «heureux et satisfait» du début de Coupe du monde du Mexique

     

    Guillermo Ochoa, gardien titulaire de l’équipe nationale mexicaine et du Standard de Liège, s’est présenté dimanche matin en conférence de presse. Samedi, ’El Tri’ a signé une seconde victoire en autant de journées dans le groupe F, victorieuse de la Corée du Sud (1-2) à Rostov.

     

    Avec deux succès, le Mexique est bien parti pour rejoindre les huitièmes. Un partage contre la Suède suffirait aux Mexicains pour s’assurer de la première place du groupe. «Avant le début du tournoi, peu auraient parié sur notre classement actuel», a dit ’Memo’ Ochoa en conférence de presse. «Nous savons que rien n’est encore joué et qu’il faut continuer sur cette voie, profiter de cette bonne dynamique.»

     

    Coupe du monde 2018 : présent en conférence de presse, Tolisso a admis craindre la Croatie

     

    Présent en conférence de presse de l’équipe de France, ce dimanche, Tolisso a déclaré qu’il fallait à tout prix éviter la Croatie en huitièmes.

    Il faut « surtout ne pas finir deuxième pour éviter la Croatie » en huitièmes de finale du Mondial 2018, a prévenu en conférence de presse le milieu de terrain français Corentin Tolisso dimanche, à deux jours du dernier match de poule des Bleus contre le Danemark.

    « Je pense que sur ce qu’on a pu voir, la Croatie ressort de ce groupe », a prévenu le médian du Bayern Munich. « Entre Nigeria, Islande ou Argentine, ce sont toutes des bonnes équipes et on sait très bien que les Argentins ont des fortes individualités, notamment avec Lionel Messi. Sur un match on ne sait jamais ce qui peut se passer. Qu’importe l’adversaire, les huitièmes de finale seront compliqués. »

    Tolisso, 23 ans, a évoqué les prestations de son équipe. « On peut toujours mieux faire (...) mais le plus important, c’est de gagner des matches et c’est ce qu’on a fait dans les deux premiers», a ajouté le Français qui n’a pas manqué de faire son autocritique. «C’était un premier match de Coupe du monde. Peut-être que je l’ai mal abordé dans ma préparation. J’avais beaucoup d’envie mais, techniquement, certaines réalisations n’étaient pas bonnes ou pas aussi bonnes que lors des précédents matchs (...) Il faut que je joue libéré.»

    Après deux journées, la France (6 pts) a déjà validé son ticket pour le tour suivant. Toutefois, l’équipe de Didier Deschamps ne devra pas s’incliner devant le Danemark (4 pts), mardi à Moscou, si elle veut terminer en tête du groupe C.

    Cherchesov n’envisage pas de changement pour le duel décisif contre l’Uruguay
     
    Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de sa Coupe du monde, le sélectionneur de la Russie Stanislav Cherchesov n’envisage «pas de changement» dans son équipe contre l’Uruguay, lundi à Samara (16h) pour la première place du groupe A.
    «Nous ne prévoyons pas de changement particulier pour lundi, sauf si le staff médical nous dit quelque chose», a avancé Cherchesov en conférence de presse. «Nous avons préparé ce match exactement de la même façon que les autres, même si nous sommes déjà qualifiés», a-t-il ajouté.
     
    Sauf exploit de l’Iran, la Russie devrait croiser l’Espagne ou le Portugal en huitièmes. Cherchesov refuse de calculer et vise «la première place» du groupe. «De toutes façons nous n’avons pas le choix, ils jouent après nous.»
     
    La Serbie se plaint auprès de la FIFA de l’arbitre allemand Brych désigné contre la Suisse
     
    «De nombreux reportages des médias du monde entier, et en particulier les images vidéo de toutes les situations litigieuses tout au long du match, prouvent le fait que nous avons subi de graves dommages lors de ce match», a déclaré la fédération serbe de football dans un communiqué publié tard samedi. «Il n’est pas clair pour nous comment un arbitre allemand peut même être sélectionné pour un match entre la Suisse et la Serbie si l’on sait que l’un des cantons fédéraux suisses est un canton allemand», a-t-elle ajouté dans sa protestation.
     
    La Serbie estime qu’Aleksandar Mitrovic a été malmené dans la surface de réparation et aurait dû bénéficier d’un penalty, mais l’arbitre vidéo n’est pas intervenu. «La question légitime se pose de savoir si deux poids, deux mesures ont été d’application et si l’assistance vidéo n’a été utilisée que de manière sélective», peut-on encore lire dans le communiqué serbe.
     
    Vendredi dernier, les Suisse s’étaient imposés en tout fin de match 1-2 face à la Serbie.
    La Tunisie devra se passer de deux défenseurs contre le Panama
     
    La Tunisie a perdu un peu plus qu’une rencontre, samedi contre les Diables rouges (5-2) à Moscou. En effet, le coach Nabil Maaloul a vu ses défenseurs Dylan Bronn et Syam Ben Youssef quitter le jeu en première mi-temps. Blessés, les deux joueurs ne disputeront pas le dernier match de groupe des ’Aigles de Carthage’ contre le Panama, jeudi à Saransk (20h).
     
    Le joueur de La Gantoise Dylan Bronn, qui venait de réduire le score (18e), a dû quitter la pelouse à la 24e minute, visiblement touché au genou. En fin de période, c’est Syam Ben Youssef qui a été évacué du terrain sur civière.
     
    Après deux journées, la Tunisie n’a toujours pas marqué le moindre point après des défaites contre l’Angleterre (2-1) et la Belgique (5-2).
    L’Allemagne s’excuse après les incidents à la fin d’Allemagne-Suède
     
    L’équipe d’Allemagne s’est excusée auprès des Suédois après les incidents survenus en fin de match samedi soir à Sotchi, lorsque des membres du staff allemand ont jubilé un peu trop sous le nez des Suédois après le but vainqueur dans le temps additionnel.
    «C’était un match plein d’émotion. A la fin, l’une ou l’autre des réactions ou des gestes de notre staff envers le banc suédois était trop émotionnelle. Ce n’est pas notre façon de faire», a écrit la Mannschaft sur son compte Twitter, en concluant son message par «Ursäkta!» (Pardon en suédois).
     
    Depuis des années, le sélectionneur Joachim Löw a fait du respect des adversaires, des arbitres et du jeu sa marque de fabrique, et un incident comme celui de Sotchi fait tache.
    Le sud-Coréen Son Heung-min en larmes devant son président après la défaite contre le Mexique
     
    Il était tout simplement inconsolable. Son Heung-min n’a pas pu retenir ses larmes après la défaite de la Corée du Sud contre le Mexique (1-2) et ce, même face au président coréen Moon Jae-in venu dans les vestiaires saluer les joueurs.
     
    Son, vedette de l’équipe coréenne qui évolue à Tottenham en Angleterre, a pourtant sauvé l’honneur de son pays en inscrivant un magnifique but dans le temps additionnel. Mathématiquement, la Corée du Sud n’est pas encore éliminée, mais la tâche sera très compliquée puisque cela passera par une victoire contre l’Allemagne.
    «Et à la fin, l’Allemagne se démerde pour gagner": Gary Lineker adapte sa célèbre phrase
     
    Combien de fois n’a-t-on pas rappelé la célèbre phrase «Le football est un jeu simple: 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et, à la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne», lancée par l’ex-attaquant anglais Gary Lineker le 4 juillet 1990, à la sortie d’une demi-finale mondiale perdue 3-4 aux tirs au but contre la mannschaft à Turin.
    Ce que Toni Kroos a confirmé contre la Suède samedi à Sotchi, en inscrivant le but de la victoire en infériorité numérique au bout du temps additionnel (90e+5).
     
    Lineker a dès lors adapté sa phrase de la façon suivante sur twitter: «le football est un jeu simple, 22 hommes courent derrière la balle pendant 82 minutes et les Allemands sont réduits à dix. 21 hommes continuent donc de chasser le même ballon pendant 13 minutes et à la fin les Allemands se démerdent pour gagner quand même, mais on ne sait pas comment».
     
     
    Sorti sur blessure lors d’Allemagne-Suède, Rudy souffre d’un nez cassé
     
    Pour son début en Coupe du Monde, l’Allemand Sebastian Rudy a été victime d’une fracture du nez. Préféré à Sami Khedira dans l’entrejeu, pour le deuxième match de poule contre la Suède, le milieu du Bayern Munich a quitté le terrain après une demi-heure de jeu. «Il a probablement le nez cassé», a affirmé Joachim Löw après la victoire arrachée dans les arrêts de jeu (2-1). Longtemps groggy sur la pelouse puis soigné sur le bord du terrain, Rudy n’a finalement pas été autorisé à revenir,
     
    Rudy a reçu le pied d’Ola Toivonen en pleine figure. Le sang a directement jailli. Le médecin de l’équipe a tenté de stopper le saignement sur le bord de la touche mais après cinq minutes, Löw a lancé Ilkay Gündogan à la place de Rudy. Frustré, le débutant mondialiste a jeté une serviette sur le sol par colère.
    Procédures disciplinaires contre les Suisses Xhaka et Shaqiri pour des célébrations pro-Kosovo
     
    La FIFA a ouvert samedi des procédures disciplinaires visant les joueurs suisses Granit Xhaka, né en Suisse de famille kosovare, et Xherdan Shaqiri, né au Kosovo, une ancienne province serbe majoritairement albanaise, pour leurs célébrations de but pro-Kosovo, durant Suisse-Serbie (2-1) vendredi soir.
     
    Les deux joueurs ont mimé vendredi soir des deux mains l’aigle du drapeau albanais, un geste considéré en Serbie comme un symbole de défiance. La FIFA interdit les messages politiques dans ses stades. L’instance suprême du foot a donc ouvert samedi une procédure disciplinaire contre les deux joueurs de la «Nati».
    Mais elle a aussi ouvert des procédures disciplinaires visant la fédération serbe pour des «incidents» dans le public pendant le match et pour le «déploiement de messages politiques et offensants» par les supporters serbes.
    Argentine: Sampaoli conforté par la fédération malgré les rumeurs de renversement par les joueurs
     
    Le sélectionneur de l’Argentine Jorge Sampaoli, très critiqué après l’humiliation (0-3) contre la Croatie en Coupe du monde, a été conforté samedi par le président de la fédération argentine de football (AFA) Claudio Tapia, a affirmé dans la soirée une source interne à la sélection.
     
    L’entraîneur avait été ciblé par une rumeur selon laquelle ses joueurs avaient réclamé son départ immédiat, avant même d’affronter le Nigeria. Une phrase de l’attaquant Sergio Aguero au sujet de son sélectionneur au soir de la défaite - «Qu’il dise ce qu’il veut» - avait aussi alimenté l’idée d’une rupture entre les joueurs et le staff technique. Il était alors question d’un remplacement par le manager de la sélection, l’ancien champion du monde Jorge Burruchaga. «C’est absolument faux», avait affirmé une source à la sélection argentine vendredi, «tout ce qui a été dit sur une réunion des joueurs ou autre, tout est faux».

    Alderweireld félicite le doublé de Lukaku à sa manière

    Alors que Romelu Lukaku a inscrit un nouveau doublé qui le propulse en tête du classement des buteurs avec Cristiano Ronaldo, Alderweireld en a profité pour poster un tweet le félicitant.

    Si la comparaison à une chèvre peut sembler bizarre dans un premier temps, elle a bel et bien une connotation positive car «the GOAT» (chèvre en anglais), fait référence à «The Greatest of All Time» qui signifie «le plus grand de tous les temps».

    De Bruyne: «J’ai la sensation que nous devrons gagner contre l’Angleterre»

    «Nous devons nous préparer au mieux pour ce match contre l’Angleterre. J’ai la sensation que nous devrons essayer de gagner ce match. Je ne sais pas quels sont les plans de l’entraîneur. Pour moi, ce n’est pas grave s’il y aura ou non des changements. Le coach décide. Le plus important est que tout le monde soit en forme dans ce tournoi», a déclaré KDB, qui est actif en Premier League.

    «Nous avons gagné et nous sommes qualifiés, c’est la chose la plus importante: la Tunisie a essayé de mettre plus de pression, alors il y avait plus d’espace et nous avons eu un match ouvert. Si nos joueurs arrivent à trois à trois, c’est très dangereux. Face à la Tunisie, les circonstances ont fait que c’était possible offensivement. Nous avons pris deux buts, c’est le football.»

    Neymar a insulté Thiago Silva pendant le match Brésil-Costa Rica

    À la 79e minute du match Brésil-Costa Rica, alors que Neymar réclamait un pénalty, Thiago Silva a rendu le ballon à l’adversaire pour éviter de perdre encore plus de temps. Un geste qui n’a pas plu à Neymar qui a réagi en insultant son capitaine.

    En effet, le média brésilien Globo Esporte a relayé les propos de Thiago Silva, qui affirme avoir été attristé par le comportement de son équipier. «Au moment où j’ai rendu le ballon, il m’a insulté (…) j’ai été triste de son comportement envers moi.», a déclaré le défenseur central.

    Il n’y aura aucune «suffisance» contre le Panama, assure Southgate

    «Il n’y a eu aucune place pour la suffisance dans la préparation» du match du Mondial 2018 contre le Panama, dimanche, a assuré la veille le sélectionneur de l’Angleterre Gareth Southgate, visiblement moins remonté que vendredi contre la presse de son pays qui a fait fuiter une composition d’équipe des Trois Lions.

    «On a une équipe qui a faim, qui veut s’améliorer», déclare Gareth Southgate. «Jouer librement, avec de l’énergie et du rythme comme on l’a fait, c’est comparable à ce que j’ai vu jusque-là dans les autres matches. On veut montrer aux gens que l’Angleterre peut jouer d’une façon différente. On a des joueurs techniques. On veut qu’ils gardent la balle, s’expriment avec et entament vraiment le match comme ils l’ont fait l’autre fois. Le Panama est blessé et va essayer de répondre présent. Cette équipe a de la fierté».

    Coupe du monde: Neymar a «totalement récupéré» selon son médecin

    L’attaquant brésilien Neymar, arrivé au Mondial après une opération à un pied en mars, a «totalement récupéré» et son état ne suscite aucune inquiétude malgré la récurrence des coups reçus en match, a déclaré samedi le médecin de la sélection brésilienne Rodrigo Lasmar.

    «Nous ne sommes pas préoccupés par le problème qui avait nécessité une intervention chirurgicale. Il a totalement récupéré», a dit le spécialiste au lendemain du but inscrit par l’attaquant du PSG contre le Costa Rica (2-0).

    L’attaquant péruvien Farfan emmené d’urgence à l’hôpital
     
    Le Péruvien Jefferson Farfan, 33 ans, a été emmené à l’hôpital suite à un choc avec un équipier samedi à l’entraînement.
     
    Le Pérou préparait son troisième match du groupe C sur le terrain du Dinamo Moscou quand Farfan a heurté un équipier tête contre tête. L’attaquant du Lokomotiv Moscou a perdu connaissance et a directement été emmené à l’hôpital le plus proche où il a retrouvé ses esprits. Selon les médias péruviens, son état est stable mais il est resté en soin pour y passer des tests supplémentaires.

    Pekerman espère que James sera à 100% contre la Pologne

    «Bien sûr que James est une valeur fondamentale pour l’équipe. Cela va bien pour lui. Les minutes qu’il a jouées contre le Japon lui ont donné confiance. Nous verrons comment cela va aller avec lui et espérons qu’il sera à 100%.», explique le sélectionneur colombien.

    Eden Hazard après Belgique-Tunisie (5-2): «Les 14 joueurs ont tout donné, c’est ce qui a fait la différence»

     

    Auteur d’une prestation étincelante contre la Tunisie, Eden Hazard a été élu Homme du match par la FIFA. Interrogé par nos confrères de la RTBF, le meneur de jeu ne souhaitait cependant pas tirer la couverture sur lui. «Oui j’ai été élu Homme du match, mais le plus important c’est que les 14 joueurs qui étaient sur le terrain ont tout donné. C’est ce qui a fait la différence aujourd’hui.»

    Hazard a ouvert le score sur penalty après six petites minutes de jeu, ce qui parfaitement lancé la rencontre des Diables. «Une fois qu’on marque tôt, on est vite en confiance. On a contrôlé quasiment tout le match, hormis cinq minutes quand on prend le 2-1. Et même dans les moments les plus délicats, on est là, on est costaud. C’est ce qui fait notre force.»

    par ben.delsaert par le biais de Rossel 6/23/2018 5:01:15 PM
    Le Mexique confirme contre la Corée du Sud (2-1) et s’approche des 8e
     
     
    Le Mexique s’est approché des huitièmes de finale grâce à sa victoire contre la Corée du sud (2-1), samedi à Rostov-sur-le-Don, dans le groupe F du Mondial.
     
    Dans ce groupe, l’Allemagne, tenante du titre, sera éliminée en soirée si elle s’incline face à la Suède. «El Tri», qui avait battu la Mannschaft (1-0), a confirmé avec un penalty de Carlos Vela (26e) consécutif à une faute de main, puis une frappe écrasée de Javier «Chicharito» Hernandez (66e), tandis que Son Heung-min a sauvé tardivement l’honneur d’un tir puissant (90e+3).

    Khazri: «Je ne vois pas ce que la Belgique a à envier aux autres»

    La Tunisie a payé cash ses erreurs face à la Belgique samedi, estime le capitaine tunisien Wahbi Khazri après la victoire des Diables Rouges sur les Aigles de Carthage (5-2).

    «On se handicape nous-mêmes parce que quand on est dans le match, qu’on a le ballon, on le perd et c’est ce qui nous coûte les buts», déclare Wahbi Khazri. «On a essayé de donner le maximum, face à des joueurs comme ça si tu commets des erreurs, tu le paies cash. Ils sont très talentueux, ils jouent la Ligue des champions... Ça nous montre le travail qu’il reste à faire pour essayer de rivaliser, ce sont de très grands joueurs, une grande équipe. On n’a pas à rougir, on a donné le maximum mais on a commis des erreurs trop grotesques pour rivaliser. Contrairement à l’Angleterre, on s’est projetés vers l’avant, on s’est procuré des occasions, et ça on le doit à nous-mêmes. On a eu le mérite de se projeter en nombre et de leur mettre deux buts. J’espère bien finir le tournoi parce qu’on le mérite malgré ces deux défaites, on a rencontré des équipes qui étaient d’un trop gros niveau pour nous et maintenant on doit bien se reposer pour finir sur une bonne note».

    Thibaut Courtois: «On est très forts quand on a un adversaire qui veut jouer»

    «La Tunisie voulait jouer et quand on a un adversaire qui veut jouer, on est très forts, on a des grands attaquants, des grands joueurs, on peut marquer», poursuit le gardien de la Belgique. «Contre des équipes plus défensives comme le Panama, on sait que c’est plus difficile, mais c’était bien. Les deux buts qu’on a encaissés, le premier c’est juste après avoir marqué notre deuxième, on n’est pas bien concentrés et on fait une faute bête. Khazri tire un bon coup franc, la tête est bonne, et le dernier but tout le monde a un peu lâché, c’est dommage. C’est bien pour attirer l’attention sur le fait qu'en Coupe du monde, il faut toujours être concentré, de la première à la dernière minute».

    Le Sénégalais Mané n’a pas peur d’être étroitement surveillé par le Japon

    «Un plan anti-Mané? Je suis content que l’on parle autant de moi! Le Japon fait ce qu’il veut! Le premier match, on l’a gagné grâce au collectif et au Big Boss à côté de moi, Aliou Cissé! S’il y a un plan contre moi, ok pas de souci», a expliqué Mané en conférence de presse à Ekaterinbourg.

    Belgique-Tunisie, le match de tous les records pour les Diables
     
    Plusieurs records ont été battus, égalés ou approchés lors de la victoire 5-2 de la Belgique sur la Tunisie, samedi, à Moscou:
     
    . Plus grand nombre de buts en un match: La Belgique n’avait jamais marqué 5 buts en un seul match de Coupe du monde. Le record était de 4 buts inscrits. 
     
    . Plus large succès en Coupe du monde: C’est la troisième fois que la Belgique s’impose par trois buts d’écart en Coupe du monde après le 3-0 contre le Salvador en 1970 et le 3-0 contre le Panama en ouverture du Mondial russe.
     
    . Meilleur buteur belge en tournoi majeur (Coupe du monde + Euro): Auteur d’un doublé, Romelu Lukaku a inscrit son 7e but dans un tournoi majeur (1 au Mondial 2014, 2 à l’Euro 2016 et 4 au Mondial 2018). Il bat le record de Jan Ceulemans (6 buts entre l’Euro 1980, l’Euro 1984, le Mondial 1986 et le Mondial 1990).
     
    . Meilleur buteur belge en Coupe du monde: Avec 5 réalisations en deux Mondiaux, Lukaku égale le score de Marc Wilmots. 
     
    . Meilleur buteur belge sur une seule édition: Lukaku est devenu le premier Belge à inscrire 4 buts sur une seule édition de la Coupe du monde. Léopold Anoul (1954), Nico Claesen (1986), Jan Ceulemans (1986) et Marc Wilmots (2002) s’étaient arrêtés à 3.
     
    . Deux doublés dans un même match. Romelu Lukaku et Eden Hazard ont tous deux réalisé un doublé contre la Tunisie. C’est la première fois que deux joueurs belges réalisent un doublé dans un même match de Coupe du monde.
    . Deux doublés de suite: Romelu Lukaku est devenu le premier joueur à inscrire 2 buts lors de 2 matches consécutifs de Coupe du Monde depuis Diego Maradona en 1986. 
     
    . Deuxième but le plus rapide : Le but d’Eden Hazard, après 5 minutes et 59 secondes de jeu, est le 2e le plus rapide pour la Belgique en Coupe du Monde après celui de Léopold Anoul en 1954 contre l’Angleterre (5e minute), selon le statisticien Opta.
     
    . Plus longue série sans 0-0 en Coupe du monde: Ce record n’est pas belge à proprement parler, mais il est battu grâce à la Belgique. Avec le 5-2 de la Belgique contre la Tunisie, il n’y a eu aucun 0-0 au cours des 27 premiers matchs de la Coupe du monde 2018 en Russie. L’ancien record de 26 matchs avait été établi lors de l’édition 1954 en Suisse.
     
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement