La Coupe du Monde en direct avec Sudinfo.be

Les dernières nouvelles de la Coupe du Monde avec Sudinfo.be

    Egypte: la participation de Salah sera décidée «au dernier moment»
     
    La décision concernant la participation de Mohamed Salah au premier match de l’Égypte dans le Mondial-2018 vendredi sera prise «au dernier moment», a annoncé l’encadrement des Pharaons mardi.
     
    «On va attendre jusqu’au dernier moment pour décider s’il sera aligné ou pas», a déclaré Mohamed Abou al-Ela le médecin de la sélection égyptienne, à trois jours de l’entrée en lice de l’équipe contre l’Uruguay à Ekaterinbourg.
     
     France : Kylian Mbappé rassure après avoir pris un coup à la cheville à l'entraînement
     
    Après un choc avec Adil Rami à l'entraînement, l'attaquant des Bleus avait été contraint de sortir prématurément du terrain. Il a tenu à rassurer les supporters via un message sur les réseaux sociaux.
    Les Péruviens veulent donner leur vie pour l’équipe nationale
     
    Le Pérou n’avait plus participé à une Coupe du monde depuis 36 ans. Mardi, ’Los Incas’ se sont montrés très motivés lors de la conférence de presse à Moscou.
     
    «Chaque joueur est prêt à donner sa vie pour l’équipe nationale», a avancé l’attaquant Edison Flores, qui évolue à Aalborg, au Danemark, précisément le premier adversaire de la ’Blanquirroja’ samedi à Saransk. 
     
    «Ce match est comparable à celui contre la Suède», a expliqué Flores en faisant allusion à l’amical qui s’est terminé par un match nul. «Le Danemark a de bons joueurs capables d’amener le danger mais nous aussi. Ce sera un grand match.»
     
    Mondial 2018: l’équipe d’Allemagne, tenante du titre, est arrivée en Russie
     
    L’équipe d’Allemagne, championne du monde en titre, est arrivée mardi en Russie, où elle défendra son titre durant le Mondial 2018 qui débute jeudi. 
     
    L’avion de la Mannschaft s’est posé à l’aéroport de Vnukovo dans le sud de la capitale russe. La délégation allemande a ensuite pris la direction de son quartier général en Russie de Vatutinki, à 40 km au sud de Moscou. 
     
    Mondial 2018: les Diables rouges confiants avant d’entamer le Mondial de la vérité
     
    Martinez, qui est parvenu à faire taire les sceptiques, peut compter sur le soutien inconditionnel de son groupe, ce qui n’a pas toujours été le cas lors des derniers grands tournois. «Nous sommes prêts pour notre premier match», a assuré le Catalan lundi soir au stade Roi Baudouin.
     
    «Nous devrons encore grandir dans nos trois matches de poules. Ce n’est qu’après que nous saurons exactement où nous en sommes», a ajouté Martinez. L’Espagnol, qui a constaté une forme grandissante de son effectif, ne se préoccupe pas trop de la blessure de Kompany. 
     
    La Belgique débutera le 18 juin contre le Panama, débutant en Coupe du monde, avant de défier la Tunisie le 23 juin, un adversaire qui pourrait s’avérer redoutable. Si la logique est respectée, la première place du groupe G devrait se jouer le 28 juin lors du duel contre l’Angleterre.
    Mondial-2018 : Mbappé, touché à la cheville gauche, quitte l’entraînement des Bleus
     
    Simple frayeur ou grosse inquiétude pour les Bleus ? L’attaquant français Kylian Mbappé a brutalement arrêté l’entraînement mardi, touché à la cheville gauche, à quatre jours de l’entrée en lice de la France en Coupe du monde, samedi contre l’Australie.
     
     
    Mbappé a été touché lors d’un choc avec son coéquipier Adil Rami. Le jeune attaquant, grimaçant, est d’abord resté une ou deux minutes au sol sous le regard du staff médical.
     
     
    par Rédaction par le biais de Rossel édité par Sudinfo.be 6/12/2018 3:31:11 PM

    #ATouchofEden: un geste d’Eden Hazard parodié sur Twitter

    Les Diables rouges ne manquent pas d’imagination en ce moment sur les réseaux sociaux.

    Une scène quelque peu insolite s’est jouée au cours de la deuxième période du match face au Costa Rica ce lundi. Yannick Carrasco avant d’être légèrement poussé par Eden Hazard qui lui subtilise ensuite le cuir. Un geste qui n’avait pas manqué de faire beaucoup rire les deux hommes.

    Cette séquence n’a pas échappé à son grand ami Chrisitan Benteke qui s’est empressé de la relayer sur son compte Twitter, non sans une pointe d’humour.

     

     

     

    par Rédaction par le biais de Rossel édité par Sudinfo.be 6/12/2018 3:15:54 PM
    Mondial 2018: le Polonais Kamil Glik participera bien à la Coupe du monde à partir du 3e match
     
    Le défenseur de la Pologne Kamil Glik, touché à une épaule, pourra finalement participer au Mondial 2018 de football, mais «seulement à partir du troisième match» contre le Japon le 28 juin, a tranché mardi le médecin de la sélection.
     
    «Après une série d’examens et tests, j’ai décidé que Kamil Glik ira avec nous à la Coupe du Monde en Russie», a déclaré Jacek Jaroszewski.
    Mondial 2018: un journaliste utilise le traducteur de Google pour poser une question à Antoine Griezmann
     
    Lors de la conférence de presse d’Antoine Griezmann, un journaliste a voulu lui poser une question concernant son avenir au sein de l’Atlético Madrid. Afin d’être compréhensible, il a utilisé l’application Google Translate pour traduire sa question en français. Malheureusement pour le journaliste, il n’a pas obtenu de réponse de la part du joueur, qui ne souhaite pas parler de son avenir avant la fin de la Coupe du monde.
    Mondial 2018: l’Uruguay refuse le rôle de favori du groupe A
     
    Contrairement à l’avis de nombreux observateurs, l’Uruguay refuse de se considérer comme le favori du groupe A où figurent la Russie, l’Egypte et l’Arabie Saoudite ne sont pas dans le rôle des favoris. «Nous ne dirons jamais que nous sommes les favoris. C’est notre secret, la modestie», a déclaré le milieu de terrain Giorgian de Arrascaeta, mardi à Ninji Novgorod, en conférence de presse.
    Mondial 2018: «Unis à défaut d’être une génération en or», estime Harry Kane
     
    «Nous ne sommes pas une génération en or, mais nous sommes unis», a déclaré Harry Kane, le capitaine de l’Angleterre qui doit rallier mardi la Russie où elle tentera de remporter son second Mondial après 1966.
     
    «On s’entend tous très bien, il n’y a aucune division dans l’équipe», assure dans la presse anglaise l’attaquant de 24 ans, faisant référence aux divisions de la génération dorée des Rio Ferdinand et Steven Gerrard qui n’a pas réussi, malgré son talent, à mettre fin à la disette des ’Three Lions’ en raison des rivalités entre joueurs des différents clubs anglais.
     
    Pour Kane «il est important de se battre pour son club pendant la saison, mais en sélection, il faut jouer comme une équipe et oublier tout le reste».
     
    Mondial 2018: l’Australien Josh Risdon privilégie le Mondial à sa lune de miel
     
    «On a mis sur pause notre lune de miel, mais je suis sûr qu’on pourra fêter ça ensuite»: l’Australien Josh Risdon ne semblait finalement pas trop regretter, mardi, d’avoir dû quitter sa femme dès le lendemain de son mariage afin de rejoindre la Russie et jouer le Mondial de football.
     
    «Sauf pour une lune de miel, je pense qu’il n’y a pas de meilleur endroit qui soit actuellement», s’est amusé le défenseur de 25 ans depuis Kazan, où les Socceroos s’entraînent avant d’affronter samedi la France en ouverture du groupe C. 
     
    «C’est une période assez excitante pour moi en ce moment avec un mariage et le Mondial», a-t-il reconnu avec délectation.
     

    Les pronostics d’Eden Hazard pour le Mondial en Russie: il voit la Belgique remporter le trophée !

    Le numéro 10 des Diables rouges a dévoilé ses pronostics pour la Coupe du monde en Russie.
    Sergio Agüero à la pointe de l’attaque argentine avec Lionel Messi à l’entraînement
     
    Mardi, lors de l’entraînement sur leur site de Bronnitsy, près de Moscou, les joueurs argentins ont joué avec un duo d’attaque composé de Sergio Agüero et Lionel Messi.
     
    Le magazine sportif argentin «Olé» a rappelé que l’attaquant de Manchester City a toujours bien réussi en Russie. Avant le match de ce samedi 16 juin contre l’Islande (15h00 au Spartak Moscou), Agüero a marqué 7 buts en 5 rencontres: deux avec l’équipe nationale, deux pour son ancien club de l’Atletico Madrid et trois sous la vareuse de Manchester City.
    La Tunisie ouvrira son entraînement au public et aux médias mercredi à Moscou
     
    Arrivée lundi dans son camp de base de l’Imperial Park Hotel & Spa au sud-ouest de Moscou, la sélection tunisienne de football s’entraînera à quatre reprises au stade Stroitel de la capitale russe avant de s’envoler samedi à destination de Volgograd. Les Aigles de Carthage y débuteront leur Mondial face à l’Angleterre le lundi 18 (20h00).
     
    Une seule séance a été ouverte au public et aux médias, le mercredi 13 juin à partir de 19h00 (belges).

    Thomas MeunierSans ma mère, je ne serais jamais devenu footballeur professionnel»

    Thomas Meunier s’est confié à cœur ouvert à The Player’s Tribune sur les épreuves qu’il a rencontrées au début de sa carrière.

    Ce mercredi, Thomas Meunier s’envolera en Russie pour y disputer, à 27 ans, son premier Mondial. Pourtant, il y a huit à peine, en 2010, le défenseur du PSG, alors pensionnaire de Virton en Division 3, ne pouvait pas vivre uniquement du football et avait décidé de prendre un travail complémentaire. «J’ai pris un travail à la poste. Je me levais à 5 heures du matin et je commençais ma route avant que le soleil se lève. Si vous êtes facteur à Londres ou à New York, j’imagine que c’est probablement très amusant, car tous les appartements sont proches. Je viens d’un petit village où les maisons sont toutes éloignées les unes des autres. Quand il pleut et que vous devez garer la voiture et marcher à 50 mètres de la boîte aux lettres, vous êtes sérieusement fatigué. Quand je rentrais à la maison, j’étais tellement épuisé que je dormais tout l’après-midi. Je l’ai fait pendant deux mois, puis j’ai eu un travail d’assemblage de pièces automobiles dans une grande usine appelée Saint-Gobain Autover.»

    Quelques années auparavant, celui qui est aujourd’hui bien installé dans le onze de base de Roberto Martinez avait abandonné son rêve de vivre de sa passion après avoir été éconduit du centre de formation du Standard. «Mon rêve de devenir footballeur professionnel s’est envolé quand le Standard m’a viré à l’âge de 15 ans. Je n’espérais plus rien du football.»

    Mais sa mère n’était pas d’accord avec sa décision de faire une croix définitive sur le football. «‘Non, non, non’, dit-elle. ‘Le football, c’est toute ta vie. Tu dois jouer.’ Elle a donc appelé un entraîneur d’un petit club appelé Virton et elle a demandé si je pouvais venir faire un essai. Je suppose qu’elle a vu quelque chose en moi que je ne voyais plus. Peut-être que c’était parce que j’étais devenu tellement habitué à jouer au football que je n’avais pas réalisé à quel point c’était important pour moi.»

    Meunier a donc joué dans un match d’essai avec l’équipe de jeunes de Virton. 90 minutes et 10 buts plus tard, l’entraîneur est venu le voir pour lui dire qu’il était pris dans l’équipe. «À l’époque je n’avais le sentiment que ce moment allait changer ma vie. Virton était en troisième division et les salaires étaient dérisoires. Ce n’était pas suffisant pour vivre. Mais si ma mère n’avait pas téléphoné pour supplier l’entraîneur de me regarder jouer… Et bien, je n’aime même pas penser à ce que je ferais maintenant. Ma vie serait totalement différente.»

     «Avec un peu de chance et les réseaux sociaux», il a réussi à susciter l’intérêt de plusieurs clubs. «Pour moi, Youtube a été très important, parce que j’ai inscrit de nombreux de beaux buts qui ont été relayés sur cette plateforme. Beaucoup de personnes en Belgique se sont mises à parler de moi et de ces buts. On disait que j’étais capable de marquer de partout.»

    C’est finalement le Club de Bruges qui lui propose un contrat en 2011. «J’étais officiellement un joueur professionnel. Ma vie a complètement changé à partir de ce moment-là. J’ai arrêté de travailler à la poste, je n’étais plus un facteur. Mon père était très fier. Personne ne s’attendait à cela.»

    Deux ans plus tard, Thomas Meunier était appelé pour la première fois en équipe nationale.

    Le vainqueur de la Coupe du monde? La Belgique selon des statistiques !
     
    Pour arriver à cette conclusion, la BBC a analysé les tendances, les statistiques et les résultats des précédents tournois pour établir les 7 caractéristiques du vainqueur.
     
     
    Selon nos informations, les supporters ne sont pas "invités" à venir saluer une dernière fois les Diables à Brussels Airport avant le départ en Russie. Les joueurs partiront d'une zone privée de l'aéroport, isolée du hall traditionnel des départs. Par ailleurs, un rassemblement est déconseillé pour des raisons de sécurité.
    Pour Ronaldo, "il est temps que le Brésil soit de nouveau champion du monde"
     
    L’ancienne star brésilienne Ronaldo prédit un sixième titre mondial de football pour le Brésil. «Bien sûr, le Brésil est mon favori. Ce n’est pas parce que je suis brésilien, mais parce qu’ils jouent très bien au football», a déclaré l’homme aux 15 buts inscrits en Mondial, mardi, en marge d’un événement de sponsoring au Park Gorki de Moscou.
     
    Ronaldo, 41 ans, a remporté la Coupe du monde avec son pays à deux reprises, en 1994 (sans jouer mais dans la liste des 22) et 2002, les deux dernières des cinq victoires de son pays. Cela fait maintenant seize ans que la Seleçao n’a plus ramené la Coupe du Monde à la maison.
     
    L’ancien meilleur buteur de la compétition (seul l’Allemand Miroslav Klose, auteur de 16 buts, a fait mieux) estime que cela a assez duré.
    «2002, c’était il y a longtemps. C’est le moment», a déclaré Ronaldo, qui, outre le Brésil, place l’Espagne et l’Allemagne, championne en titre, au rang de favoris. «L’Allemagne est toujours forte», a conclu «O Fenomeno», qui a notamment marqué les deux buts de la finale de la Coupe du monde 2002 à Yokohama, au Japon, contre l’Allemagne (2-0). Ils avaient donné la dernière Coupe du monde brandie par son pays.
     
    Belgique-Costa Rica: près d'un million de téléspectateurs devant la RTBF
     
    Il s’agit de la meilleure audience de la chaîne (hors Euro 2016) depuis le match amical face à l’Italie en 2015.
     

    Les pronostics d’Eden Hazard pour le Mondial

    Le numéro 10 des Diables rouges a dévoilé ses pronostics pour la Coupe du monde en Russie.

    L'équipe du Brésil reçoit des conseils pour bien dormir
     
    Parce qu’il est important de bien dormir pour récupérer durant la Coupe du monde de football, les joueurs de la sélection brésilienne ont reçu une liste de conseils pour favoriser leurs chances de bénéficier d’un sommeil réparateur.
     
    L’un de ceux-ci est de maintenir la température de la chambre entre 21 et 23 degrés Celsius, précise le site brésilien Globo Esporte. Neymar et ses équipiers doivent aussi éviter avant d’aller dormir de consommer de la caféine, d’utiliser GSM, tablettes et télévision.
     
    Autre élément important, «Faites attention aux vêtements dans lesquels vous dormez, afin de ne pas avoir trop chaud».
     
    Rien en revanche en ce qui concerne les résultats obtenus sur le terrain. Il y a quatre ans, la demi-finale contre l’Allemagne n’a pas dû être très efficace en matière de sommeil malgré le coup de massue reçu (1-7).

    Le Panama espère rencontrer des Diables rouges au complet

    Lundi prochain, la Belgique débute son Mondial 2018 de football à Sotchi (17h00 belges) face au Panama. Pour cette nation d’Amérique centrale, il s’agira tout simplement de son premier match en phase finale de Coupe du monde. Le Panama espère que la Belgique pourra s’aligner au complet dans cette rencontre historique pour lui.

     

    Les Diables rouges ont battu le Costa Rica 4-1, lundi, à l’occasion de leur ultime rencontre de préparation avant de rejoindre la Russie.

    Déjà arrivés sur place dans le centre de préparation de Saransk les Panaméens ont suivi attentivement le match la télévision. Ils ont vu, entre autres, Eden Hazard se faire remplacer par Mousa Dembélé après 70 minutes après un coup au genou. «J’espère que Hazard sera là contre nous», a déclaré l’attaquant Gabriel Torres lors d’une conférence de presse à Saransk, en Russie. «Nous voulons que tous les Belges soient en forme, parce que c’est un rêve pour nous de pouvoir jouer contre eux. Nous voulons vraiment profiter du duel contre la Belgique.»

     

    L’attaquant Ismael Diaz a aussi été un spectateur attentif. «Même s’il ne s’agissait que d’un match d’entraînement, nous avons clairement vu la puissance offensive de la Belgique. Nous devons essayer lundi de ne pas faire les mêmes erreurs que le Costa Rica.»

     

    Tout le monde s’attend à ce que le Panama se regroupe devant son but contre les Diables rouges et essaie de garder le zéro-zéro. Selon Gabriel Torres, le plan tactique sera donc d’une grande importance. «En effet, nous ne nous sentirons pas trop perturbés de devoir nous défendre davantage», a dit Torres. «C’est notre première Coupe du monde, nous devrons être en position tactique pour garder le zéro. Mais notre entraîneur peut nous apprendre cette tactique. Néanmoins, la chose la plus importante pour nos attaquants est de créer autant d’occasions que possible dès le premier match

     

    Ismael Diaz, en revanche, n’a pas caché son ambition. «Bien sûr, notre plan tactique est vital pour obtenir un bon résultat. Mais je rêve de marquer durant cette Coupe du monde», a-t-il déclaré. «C’est un rêve pour tous les joueurs de la planète qui débutent en Coupe du monde de marquer un but pour son pays. Les grands joueurs ont ce rêve et moi aussi. Même si l’équipe vient en premier, bien sûr.»

     
    Premier entraînement du Brésil à Sotchi, perturbé par un fan
    La sélection du Brésil a terminé son premier entraînement dans sa retraite russe à Sotchi, mardi matin, avant son entrée en lice en Coupe du Monde dimanche face à la Suisse, à Rostov-sur-le-Don (20h00). Plusieurs centaines de spectateurs étaient présents, venus applaudir en particulier la superstar Neymar.
    Un fan est monté sur le terrain pendant l’entraînement. Il a été plaqué au sol par un steward.
    Seul le milieu de terrain Fred n’a pas participé à l’entraînement de groupe. En raison d’une légère blessure, il a effectué un programme d’entraînement individuel.

    La presse anglaise sur la prestation des Diables rouges: «Hazard éblouissant, Lukaku au meilleur de sa forme»

    Ce n’est pas qu’en Belgique que les Diables rouges ont fait bonne impression après leur victoire 4-1 face au Costa Rica lundi. L'Angleterre a été particulièrement attentive à la prestation des Belges puisque les deux nations vont s'affronter le 28 juin lors de la phase de groupe de la Coupe du monde.

    BBC: "La Belgique a dominé le jeu avec Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Dries Mertens qui ont causé en permanence des soucis à la défense du Costa Rica. Lukaku a marqué d’une impressionnante tête à la 50e minute avant d’offrir un but à Batshuayi"

    The Sun: "Les Diables rouges se sont fait surprendre par le Costa Rica, mais ont montré leur classe en renversant la situation de manière convaincante. Romelu Lukaku a atteint son pic de forme juste à temps pour la Coupe du monde en inscrivant un doublé dans ce match final de préparation. De quoi envoyer un avertissement clair à l’équipe d’Angleterre."

    Daily Mail: "Hazard a vraiment été éblouissant, virevoltant et se faufilant entre les défenseurs du Costa Rica. La Belgique part pour la Russie avec un sentiment positif, mais ne doit pas se laisser tromper par le score: elle n’affrontera pas que des équipes qui jouent comme le Costa Rica. La Belgique doit encore débloquer le meilleur de Kevin De Bruyne."

    The Guardian: "Romelu Lukaku a donné de quoi réfléchir à l’Angleterre après avoir inscrit un doublé lundi soir. Lukaku atteint le meilleur de sa forme avant le tournoi en Russie et il sera la plus grande arme de la Belgique."

     
    Roberto Martinez, fier de la performance des Diables: «Ils ont montré une mentalité exceptionnelle»
     
    La victoire 4-1 face au Costa Rica fait du bien au moral des Diables rouges avant de s’envoler pour le Mondial en Russie. Pour le sélectionneur national, Roberto Martinez, les adversaires du jour ont forcé ses hommes à bien jouer. «Quand tu joues contre des équipes comme le Costa Rica, il faut jouer haut. Il faut trouver le peu d’espace qu’il y a. Ce n’était pas évident pour les joueurs qui attendaient de partir pour la Russie. Ils ont montré une mentalité exceptionnelle. C’était incroyable du début à la fin et pour nos supporters aussi», a confié le tacticien.
     
    Martinez se veut rassurant quant à la sortie prématurée de son capitaine: «Ce n’est pas sérieux en ce qui concerne Eden. Il avait les jambes lourdes mais il est fort physiquement. Il est allé chercher beaucoup de duels, il a essayé de trouver les espaces, il a été très intelligent aujourd’hui. Il ne faut pas s’inquiéter».
     
    Dries Mertens après la victoire face au Costa Rica (4-1): «On a montré qu’on avait la confiance pour relancer un match»
     
    Dries Mertens a régalé ce soir face au Costa Rica. Le Diable rouge a délivré un assist et s’est offert un assist, de quoi rassurer sur sa forme avant le début de la Coupe du monde. «Cette soirée en un mot? C’était bien. C’est dommage qu’on prenne le premier goal. Dans un tournoi contre une équipe meilleure, ça fait mal. Mais aujourd’hui, on a montré qu’on savait jouer, on a montré qu’on avait la confiance pour relancer un match. On a bien préparé le Mondial, surtout face à une équipe qui met la pression».
     
    Grâce à son but, Mertens s’est redonné confiance: «Ce but fait du bien, ça se voit. Je n’étais pas content de moi par rapport à mes deux premiers matchs».
     
    Quant à la blessure d’Eden Hazard, l’ailier de Naples est, lui aussi, confiant: «On verra pour Eden mais il est costaud donc je n’ai pas peur pour lui».
     
    Boyata assure l’essentiel en défense

    Aligné avec Vertonghen et Alderweireld en défense, Dedryck Boyata est «super content» de son match: «J’ai eu l’opportunité de commencer pour la deuxième fois et ça s’est super bien passé. On part en Russie avec plus de confiance grâce à ce résultat. On a joué contre une super équipe qui joue direct avec beaucoup de vitesse sur les côtés. Personnellement, j’apprécie le fait de jouer entre Jan et Toby. On a travaillé dur depuis le début de la préparation pour être au point aujourd’hui».
     
    Romelu Lukaku après la blessure d’Eden Hazard: «Je ne suis pas inquiet pour lui»
     
    Auteur d’un doublé et d’un assist face au Costa Rica, Romelu Lukaku a fait ce qu’il fallait pour permettre aux Diables de terminer la préparation en beauté. «Je pense qu’on a progressé. On n’a pas perdu, c’est important. On a marqué beaucoup de buts ce soir. On va encore progresser avant le match contre le Panama et on se donnera 120% contre eux. On continuera encore de progresser par la suite», a expliqué Lukaku. 
     
    L’attaquant des Diables rouges a également souligné la belle performance de ses coéquipiers: «Kevin (De Bruyne) fait des bons appels, Dries (Mertens) met des bons centres et Jan (Vertonghen) joue vers l’avant. Quand on attaqu, les supporters se lèvent parce qu’ils savent que ça va être dangereux. Eden (Hazard) attaque beaucoup aussi de son côté».
     
    Concernant la sortie d’Eden Hazard sur blessure, Romelu Lukaku est confiant: «Je ne suis pas inquiet pour Eden, il est fort physiquement. Aujourd’hui, il a sorti une performance d’un grand capitaine. Ca joue beaucoup d’avoir des joueurs de classe mondiale dans l’effectif».
     
    Belgique – Costa Rica: les Diables terminent leur préparation en beauté (4-1)
     
    Grâce aux deux buts et à l'assist de Romelu Lukaku, les Diables s'envolent vers la Russie avec deux victoires en trois matchs de préparation.
    Steven Defour à propos des Diables rouges: «Je pense que nous sommes prêts»
     
    Le Belgique a bien réagi après avoir été menée lors de son dernier match de préparation au Mondial 2018 face au Costa Rica.
    Vu son tweet, Steven Defour a regardé cette rencontre. «  Je pense que nous sommes prêts  », a-t-il écrit en milieu de seconde période lorsque le score était de 4-1.
    Pour celui qui a annoncé officiellement sa retraite internationale, les Diables rouges peuvent donc partir en confiance en Russie.
    Belgique - Costa Rica : Hazard sort du terrain en boitant !
     
    Le Diable rouge est sorti du terrain et semble être légèrement blessé. Il a été remplacé par Moussa Dembélé !
    Belgique-Costa Rica: les Diables prennent le large grâce à Michy Batshuayi (4-1)
     
    Un solo d'Eden Hazard, un assist de Romelu Lukaku et Michy Batshuayi à la conclusion pour donner une large avance aux Diables !
    Belgique-Costa Rica: Romelu Lukaku plante un doublé (3-1)
     
    L'attaquant des Diables marque un doublé sur un beau centre de Chadli et permet aux Diables de prendre une belle avance.
    Belgique-Costa Rica: Romelu Lukaku donne l’avantage aux Diables (2-1)
     
    Bien servi par Dries Mertens, Romelu Lukaku marque sur une reprise de volée à bout portant !
    Belgique-Costa Rica: Dries Mertens remet les deux équipes à égalité (1-1)
     
    Sur une superbe passe d'Eden Hazard, l'ailier des Diables plante le but de l'égalisation et relance le match !
    Belgique – Costa Rica : Ruiz ouvre le score (0-1)
     
    L'attaquant costaricain reprend de volée un mauvais dégagement de Vertonghen et ouvre le score !
     
    Belgique – Costa Rica: un beau tifo dans un stade loin d’être rempli (photos)

    Ce dimanche, 28.000 tickets pour le match contre le Costa Rica avaient été vendus. Il était d’ailleurs encore possible d’acquérir des billets jusqu’à 14h ce lundi via le site internet de la Fédération.

    Mais les supporters sont loin d’avoir tous acheté un ticket car le stade était, comme face au Portugal et à l’Egypte, loin d’être rempli.

    Qu’à cela ne tienne, cela n’a pas empêché les supporters présents d’encourager les Diables rouges en vue de cette Coupe du Monde en Russie. Le tifo lors de la montée des joueurs sur le terrain était d’ailleurs agréablement surprenant.

    Le onze de base des Diables rouges face au Costa Rica :
    Courtois, Alderweireld, Boyata, Vertonghen, Meunier, Witsel, De Bruyne, Carrasco, E. Hazard (c), Mertens, R. Lukaku
    Deschamps voit l’Australie en équipe «agressive et bien organisée»
     
    L’entraineur des Bleus Didier Deschamps a demandé à ses joueurs «décontraction et concentration» en vue du premier match de l’équipe au Mondial en Russie, samedi prochain face à l’Australie en début d’après-midi, a-t-il révélé lundi. Si ce premier adversaire dans le tournoi ne s’est qualifié qu’au forceps pour l’évènement, Deschamps y voit une équipe «agressive, et bien organisée, avec un potentiel offensif intéressant».
    «Ce n’est pas une équipe qui se contente de défendre», estime le Français, lui-même champion du Monde avec la sélection en 98. «Même si le nouveau sélectionneur a mis l’accent là-dessus, parce qu’ils étaient (les Australiens) souvent très offensifs, peut-être trop», ajoute-t-il au sujet du Néerlandais Bert Van Marwijk, qui n’a rejoint les Socceroos qu’en début d’année. 
     
    «Nous ne sommes pas venus pour nous promener», déclare Blas Perez, joueur du Panama
     
    Le Panama, adversaire de la Belgique dans le groupe G du Mondial en Russie, se sent comme «à la maison» dans son camp de base de Saransk. «Nous sommes en train de profiter, nous nous sentons intégrés à Saransk, comme si nous étions à la maison», a déclaré lundi l’attaquant Blas Perez, qui évoluait cette saison au Guatemala, chez les «Rojos» du CSD Municipal.
     
    Le joueur panaméen de 37 ans est la star de la sélection panaméenne, lui apportant expérience et goals. Interrogé lundi sur la question du racisme, dans un pays où il trouve tristement à s’épanouir dans les tribunes de stades où des joueurs «de couleur» apparaissent, il a indiqué ne pas s’attendre à devoir y faire face.
    L’Islande compte sur ses «Russes» pour refaire le coup de l’Euro
     
    Si l’Islande découvre le Mondial, trois de ses joueurs connaissent au moins la Russie: Ragnar Sigurdsson, Sverrir Ingason, et Bjorn Sigurdarson y sont un peu comme «à la maison», eux qui jouent en club à Rostov où les Vikings rencontreront la Croatie le 25 juin.
    «Pour nous, la Coupe du monde c’est un peu comme rentrer à la maison», a déclaré lundi le défenseur Sigurdsson, qui a également connu précédemment les clubs russes de Krasnodar et Kazan. «Ce sera pour nous comme avoir l’avantage du terrain contre la Croatie» pour le troisième match qui pourrait être décisif, a-t-il ajouté. «Nous connaissons bien la ville et le stade.»
     

    Carvajal ne s’est pas entraîné avec l’Espagne, Piqué a écourté sa séance

    Le défenseur espagnol Dani Carvajal n’a pas pris part lundi à l’entraînement de la Roja que son coéquipier Gerard Piqué a légèrement écourté en raison apparemment d’une douleur au genou gauche.

    Carvajal, victime d’une lésion musculaire à la cuisse droite lors de la finale de la Ligue des champions remportée avec le Real Madrid contre Liverpool (3-1) le 26 mai, semble incertain pour le choc du groupe B, dès vendredi contre le Portugal à Sotchi.

    Le reste du groupe espagnol s’est entraîné normalement à son camp de base de Krasnodar, si ce n’est que Piqué a quitté ses coéquipiers peu avant la fin de la séance, souffrant visiblement du genou gauche à la suite d’un faux mouvement. Le défenseur central est resté quelques minutes sur le terrain sans quasiment bouger avant de tenter quelques frappes vers le but et de quitter l’entraînement après 45 minutes.

    Selon le service de presse de la Roja, il n’y a aucune inquiétude à avoir concernant Piqué.

     

    La Belgique a le 7e effectif le plus cher selon une étude, la France en tête

    La Belgique possède potentiellement le 7e effectif le plus cher des équipes engagées à la Coupe du monde en Russie, a révélé une étude de l’Observatoire du football CIES publiée lundi. La France figure en première position de ce classement effectué selon la valeur de transfert des joueurs sélectionnés, devant l’Angleterre et le Brésil.

    «Les évaluations font référence au juste prix que les acheteurs potentiels devraient payer pour recruter les joueurs», a expliqué le CIES. «Les performances sportives tant des joueurs que de leurs clubs d’appartenance sont inclus dans l’algorithme. De plus, d’autres variables comme l’âge et la durée de contrat sont prises en compte.»

    La valeur de transfert de l’ensemble des joueurs qui prendront part à la Coupe du Monde est de 12,6 milliards d’euros, précise le CIES.
    La France arrive en tête avec une valeur estimée totale de ses joueurs de 1,41 milliard d’euros. L’Angleterre est deuxième avec une valeur de 1,39 milliard. Le Brésil, où l’on retrouve le joueur le plus cher de l’histoire, Neymar, est troisième (1,27 milliard). La Belgique figure en septième position avec une valeur estimée à 835 millions d’euros. Elle est précédée par l’Espagne (965 millions), l’Argentine (925 millions) et l’Allemagne (895 millions). Le Portugal (656 millions), l’Uruguay (529 millions) et la Croatie (416 millions) complètent le top-10.
    En queue de classement, on retrouve le Panama (15 millions d’euros), le premier adversaire des Diables Rouges au Mondial. La Tunisie, qui complète le groupe de la Belgique, est 27e (58 millions).

     
    Mondial 2018 : Robbie Williams et Ronaldo pour la cérémonie d’ouverture
    La Fifa a annoncé que le chanteur britannique Robbie Williams et le footballeur brésilien Ronaldo seront les vedettes de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde le 14 juin prochain à Moscou. Ils seront accompagnés par la soprano russe Aida Garifullina.
     
    «J’ai connu beaucoup de choses durant ma carrière, mais participer à une cérémonie d’ouverture de Coupe du Monde devant un stade de 80.000 spectateurs et des millions de fans dans le monde entier, c’est un vrai rêve d’enfant», a confié Robbie Williams.

    Le coup d’envoi du Mondial sera donné à 17h00 (heure belge) par le match entre la Russie et l’Arabie Saoudite. La cérémonie d’ouverture aura lieu une demi-heure plus tôt. 

    «Le match d’ouverture est toujours très symbolique», a déclaré Ronaldo, 41 ans. «C’est là qu’on se rend compte, joueurs comme supporters, que le grand moment tant attendu depuis quatre ans est enfin arrivé. Nul ne peut prédire le contenu de ces quatre semaines de tournoi, mais chacun sait que cela restera inoubliable.»


     
Alimenté par Platform for Live Reporting, Events, and Social Engagement